Brouette à chenille comparatif 2021 – test & avis

La brouette à chenille est à notre avis, l’outil idéal si vous voulez transporter des matériaux lourds sur des terrains escarpés. Contrairement aux roues vous aurez en plus de cela une capacité d’escalade incroyable. Comme le montrent certaines vidéos, des personnes utilisent même ces appareils pour monter des objets lourds par des escaliers. Vous l’aurez compris, les chenilles ont un atout majeur elles apportent une accroche et une stabilité au sol que vous ne retrouverez pas avec des roues. Aujourd’hui si vous recherchez ce type d’appareil vous aurez le choix. Vous aurez tellement le choix que vous pourrez vous perdre parmi tous les modèles vendus. Afin de faciliter votre choix, nous avons décidé de vous faire notre comparatif dans lequel nous essaierons de déterminer quelle est la meilleure brouette à chenille. Vous pourrez retrouver un test pour chaque modèle accompagné de leurs points positifs et négatifs. Vous n’aurez ensuite qu’à choisir en fonction de vos critères.

 

Top 4 : Brouette à chenille Mecacraft Cargo 300D – avis & test 

brouette-a-chenille-Mecacraft-Cargo-300D-300kg-orange

La brouette à chenille Mecacraft Cargo 300D est une machine équipée d’un moteur thermique 4 temps à démarrage manuel. Tout comme le modèle que nous verrons par la suite elle est aussi compacte et vous facilitera le travaille dans des zones assez étroites.

Exactement comme le MW-Tools MRP300, cette brouette à chenille dispose de 4 vitesses, dont 3 vitesses avant pouvant être réglé entre 1.6 km/h, 2.9 km/h, 3.6 km/h et une vitesse marche arrière dont la vitesse maximale n’est pas mentionnée. Comme vous l’aurez sûrement vu, ce modèle ne dispose pas de manette de commande donc vous devrez tout de même utiliser le levier de vitesse situé au niveau de moteur pour changer de vitesse.

Ses chenilles en caoutchouc de 180 mm de large vous permettront d’avoir une stabilité suffisante pour le transport de matériaux sur différents types de terrains comme des surfaces boueuses ou rocheuses… Mais surtout comme nous l’avons abordé en début de page, le plus gros point fort de ces chenilles est leur force d’accroche sur des terrains en pente. Donc encore une fois ce modèle sera parfait pour une utilisation sur un terrain avec du relief.

Pour vous expliquer au mieux son utilisation, nous avons décidé de vous prendre un exemple sur une situation concrète. Pour cet exemple nous imaginerons que vous voulez faire une ligne droite avec un demi-tour par la droite. Donc premièrement vous devrez allumer le moteur grâce au petit lanceur que vous pourrez apercevoir sur son côté gauche. Une fois cela fait vous devrez ensuite sélectionner la première vitesse marche avant. Une fois votre vitesse sélectionnée, vous devrez serrer le levier d’embrayage en rouge situé sur la poignée gauche de votre machine puis presser le petit levier d’accélération sur la poignée droite.

Donc une fois votre ligne droite effectuée vous devrez maintenant faire votre demi-tour par la droite. Pour cela vous allez simplement bloquer la chenille droite à l’aide du levier de frein droit. Puis vous allez voir que votre appareil effectuera son petit tour simplement.

Comme vous avez pu le voir dans le titre ce modèle dispose d’une capacité de chargement de 300 kg maximale. C’est suffisant au vu de sa taille même si nous nous attendions à une capacité de chargement supérieure comme nous allons le voir dans les machines suivantes. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle nous mettons ce modèle en quatrième position. Un des points qui nous a aussi déçu sur ce modèle, est le basculement de son bac de chargement manuel. Car même si celui-ci est équipé d’un vérin à gaz, si vous avez plus de 200 kg dans votre bac de chargement il sera compliqué pour certaines personnes de le basculer manuellement. 

 

Notre avis

Nous avons placé ce modèle en top 4 car nous avons été plutôt dessus sur sa capacité de chargement et par le basculement de son bac de chargement manuelle. Comme nous l’avons vu tout au long de ce petit test, cette machine est performante. Ses 4 vitesses et son moteur thermique 4 temps vous permettront une utilisation dans tout type de circonstances. Même si un des plus gros points forts de cette brouette à chenille est sa taille. Son design compact vous permettra une utilisation dans des espaces très restreints. 

  • Moteur : Thermique 4 temps
  • Transmission avant : 3 vitesses avant : 1.6 km/h, 2.9 km/h, 3.6 km/h
  • Charge maximale : 300 kg
  • Longueur benne : 130 cm
  • Largeur benne : 79 cm
  • Profondeur benne : 29 cm
  • Largeur chenille : 180 mm
  • Carburant : Essence sans plomb 95
  • Dimension : Hauteur 104cm – Largeur 71cm – Longueur 153 cm
  • Poids : 179 kg

Points positifs 

  • 4 vitesses 
  • Moteur assez silencieux
  • Machine compacte et idéale pour le travail dans des zones étroites.

Frein de sécurité

 

Points négatifs 

  • Charge maximale 300 kg maximale 
  • Bac de chargement à basculement manuel 

 

Top 3 : Brouette à chenille – MW-Tools MRP300 – 300 kg – avis & test

brouette-motorisee-a-chenilles-300kg-MW-Tools-MRP300-300kg-rouge

 

La brouette à chenille MW-Tools MRP300 est un appareil connu pour son moteur 4 temps très silencieux. Idéale pour les travaux d’intérieur car la taille de ce modèle vous permettra de passer les portes sans le moindre problème. Au-delà d’être silencieux, son moteur Loncin est réputé pour sa qualité de fabrication. Conçu pour un usage intensif, son moteur est fabriqué selon les plus hautes exigences européennes. 

Pour ce qui est de son utilisation, ce modèle se démarre manuellement. Son moteur de 6,5 CV et ses 4,8 kW dispose de 4 vitesses dont 3 marches avant et une marche arrière. Le gros point positif pour sa boite de vitesse est, que celle-ci ne nécessite aucun entretien. Ce n’est pas pour autant que vous n’aurez rien à faire puisque le fabriquant vous avertit de mettre à niveau l’huile du moteur avant le premier démarrage pour éviter la casse. 

La brouette est équipée de chenille en caoutchouc conçu pour les sols escarpés. Comme vous l’explique cet article : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chenille_(m%C3%A9canique) ses chenilles vous offriront une stabilité et une accroche sur le sol vous permettant un angle de basculement jusqu’à 25°. Un gros point positif pour ce type de pratique est l’équipement sur ce modèle de freins d’urgence.

Le réservoir de cette brouette à moteur propose une capacité de 3 litres. Ce qui vous permettra par exemple d’effectuer jusqu’à 4 heures d’utilisation en moyenne. Ce qui n’est pas énorme comparé à certains modèles plus haut de gamme. Ce que nous pouvons retenir de ce point est qu’au vue de la taille du réservoir, vous ne pourrez pas effectuer de très longue distance.

La benne dont dispose ce MRP300 est capable de supporter jusqu’à 300 kg ce qui n’est pas énorme comparé à ses concurrentes. Au-delà de ça, elle dispose de 3 parois amovibles ce qui est très pratique pour faciliter son entretien et son déchargement. En parlant de déchargement, c’est un point négatif que nous devions souligner puisque ce modèle ne dispose pas de bascule hydraulique ce qui n’est pas pratique lorsque vous transportez des charges lourdes. Suite à cette absence vous aurez donc l’obligation d’effectuer ce basculement manuellement. Un autre point positif pour cette machine est que vous pourrez ajouter si vous le désirez une lame de déneigement. 

 

lame-de-deneigement-MW-Tools-MRP300-300kg-noir 

Notre avis 

En bref ce modèle pourrait vous aider dans de nombreux travaux tel que l’aménagement paysager, la construction, l’agriculture, la rénovation. Son bac de chargement rectangulaire assez profond à fond plat vous permettra de transporter tout type de chargement comme des pots de fleurs, de la terre, des gravats, ou encore du bois. Contrairement à certains modèles son bac de chargement ne pourra pas être modifié.

En revanche, vous pourrez y fixer une extension comme nous venons de le voir qui est la lame de déneigement. Le plus gros point négatif que nous retenons sur cette brouette à chenille, est le basculement manuel de la benne de chargement ainsi que sa capacité de chargement de 300 kg. En effet 300 kg pourrait vous sembler beaucoup à première vu mais ces types de machines assez coûteuses sont destinés pour la plupart à des usages professionnels et se doivent de supporter au minimum 400 kg à notre avis.

  • Marque : MW-TOOLS
  • Fonction : Benne basculante
  • Mobilité : A chenilles
  • Caractéristiques : Frein d’urgence / Marche arrière
  • Charge maximale : 300 kg
  • Nombre de vitesses : 4 vitesses
  • Puissance moteur : 6.5 CV
  • Garantie : 2 ans

Points positifs 

  • 4 vitesses 
  • Moteur silencieux
  • Ajout d’extension possible ( lame de de déneigement )
  • Compact, idéale pour le travail en zone étroite.
  • Frein de sécurité

 

Points négatifs 

  • Appareil livré sans huile moteur 
  • Benne basculante manuelle
  • Charge maximale : 300 kg

 

 

Top 2 : Brouette thermique – MW-Tools MRD500H – avis & test

 

mini-dumper-a-chenilles-500kg-rouge 

Nous entrons pour ce top 2 dans une machine beaucoup plus sérieuse. Puisque comme vous allez le découvrir tout au long de ce petit test, cette brouette à chenille MW-Tools MRD500H est adaptée à un public de professionnel. Comme vous avez pu le remarquer, sur les deux modèles précédents, différents points nous laissent à penser qu’il n’était pas forcément adapté aux gros chargements. Ce n’est en revanche pas le cas pour ce modèle-ci puisque comme avez pu le voir dans le titre, cette machine est capable de supporter une charge allant jusqu’à 500 kg, ce qui est déjà beaucoup plus intéressant. Mais comme vous allez le voir dans ces prochaines lignes, ce n’est pas le seul gros point positif que nous pouvons remarquer sur ce modèle.

Premièrement la brouette à chenille MW-Tools MRD500H est équipée d’un moteur Loncin 4 temps 9cv EURO V. Mais en plus d’avoir un moteur plus puissant que les appareils que nous avons vu précédemment il dispose aussi de plus de 8 vitesses dont 6 vitesses marche avant ayant pour vitesse maximale 7,3 km/h ainsi que 2 vitesses arrière dont la vitesse maximale n’est pas enregistrée. Comme la plupart des machines de cette gamme, les vitesses se passeront grâce à un levier de vitesse. Ce qui n’est pas le cas pour le modèle que nous verrons en top 1 de ce comparatif. 

Comme toutes les machines de ce comparatif elle est équipée de chenilles en caoutchouc. Mais a contrario des appareils précédents celle-ci est équipée de chenilles ultra-hautes adaptées à tout de type de sol, y compris aux sols lourds. De plus, ses chenilles vous permettront de travailler sur une capacité d’escalade pouvant atteindre les 25°.

Comme à notre habitude nous avons décidé de vous expliquer son utilisation grâce à un petit exemple. Imaginons encore une fois que vous vouliez effectuer une ligne droite puis un virage vers la gauche. Pour commencer, le démarrage de votre machine se fera manuellement grâce à son lanceur. Une fois le moteur allumé vous devrez ensuite sélectionner une vitesse parmi les 6 dont elle dispose. Une fois votre vitesse sélectionnée vous devrez serrer le levier d’embrayage que vous pourrez apercevoir sur votre poignée gauche puis, il ne vous restera qu’à accélérer grâce au petit levier de vitesse que vous pourrez retrouver sur votre poignée droite cette fois-ci.

Ensuite, pour effectuer votre virage vers la gauche, vous devrez serrer le levier de frein gauche pour faire pivoter l’appareil. 

Concernant son bac de chargement nous avons vu en début de test que celui-ci était capable de supporter une charge allant jusqu’à 500 kg. Mais ce n’est pas le seul point positif en ce qui la concerne car, contrairement au top 4 vous ne devrez pas utiliser la force de vos bras pour la faire basculer. Pour le basculement de sa benne, vous devrez simplement incliner le petit levier que vous pourrez apercevoir sur l’image ci-dessous :

 

levier-benne-basculante-MW-Tools-MRD500H-500kg-hydraulique 

Notre avis

La brouette à chenille MW-Tools MRD500H est beaucoup plus performante que les modèles que nous avons vu précédemment. Cette machine est capable de transporter des charges allant jusqu’à 500 kg ce qui est un gros point positif pour toutes les personnes qui voudrait en faire un usage professionnel. Mais ce n’est pas le seul point positif que nous avons identifié pour ce modèle. Souvenez-vous, lors des tests précédents, aucune brouette motorisée bénéficiait du basculement de la benne hydraulique ce qui était un gros point négatif pour leurs utilisations.

Mais ce n’est pas le cas pour la MW-Tools MRD500H puisque comme nous l’avons vu au cours de ce test celle-ci est équipée du basculement de benne hydraulique. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à pousser le petit levier situé sur le côté de la machine. Donc pour conclure nous pouvons dire que ce modèle est idéal pour les chantiers et le transport de matériaux très lourds. De plus, ses chenilles vous permettront d’emprunter tout type de terrains jusqu’aux plus escarpés.

  • Moteur essence Loncin 4 temps 6,5 cv (4,8 kW)
  • Chenilles en caoutchouc et entraînement à chaîne
  • Entièrement mécanique, pas d’électronique
  • Frein d’urgence
  • Basculement hydraulique de la benne
  • Dimensions du bac (L x l x h) : 950x680x465mm

Points positifs 

  • Moteur Loncin 9 CV
  • Bac de chargement à basculement hydraulique 
  • Modèle compact idéal pour se faufiler entre les obstacles
  • 8 vitesses ( 6 vitesses avant et 2 vitesses arrières )
  • Frein de sécurité

 

Points négatifs 

  • Bac de chargement non interchangeable 

 

 

Top 1 : Brouette à chenille – MW-Tools HRD500HS – avis & test

 

Mini-dumper-a-chenilles-MW-Tools-HRD500HS-500-kg-rouge-avec-pelle-hydraulique

Le chargement d’une benne est souvent très répétitif et surtout très fatiguant avec la plupart des matériaux comme de la terre, du sable…

Mais pour vous éviter cela, certains modèles comme la MW-Tools HRD500HS sont équipés d’une pelle de chargement directement fixé à la machine. Celle-ci vous permettra donc de charger votre benne sans faire le moindre effort. Vous n’aurez qu’à diriger votre pelle de chargement avec les différentes manettes de contrôle. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle nous avons placé cette machine en top 1 de ce comparatif, voyons ensemble les autres raisons dans ce petit test.

La brouette à chenille MW-Tools HRD500H fait preuve de dimension idéale pour une utilisation dans des espaces restreints comme, des travaux en intérieur. Grâce à son bac de chargement d’une largeur de 690 mm vous pourrez franchir des portes sans aucune difficulté.

Pour ce qui est de sa motorisation, cette machine est montée sur un moteur essence Loncin 4 temps 9 cv (6,7 kW) EURO V. Son moteur est très silencieux et vous facilitera les utilisations dans des zones fréquentées. 

Comme vous pouvez le constater, au niveau du moteur, rien ne change particulièrement avec la machine que nous venons de voir. Mais pour ce qui est de son utilisation, vous allez voir que nous ne sommes pas du tout sur les mêmes commandes. 

Sur cette machine vous n’aurez plus besoin de sélectionner vos vitesses avec le levier de vitesse comme sur la plupart des machines. Pour contrôler votre brouette à chenille vous devrez simplement incliner les manettes que vous pourrez retrouver sur le panneau de contrôle que voici : 

 

menettes-de-controle-MW-Tools-HRD500HS

 

Prenons un exemple rapide sur une trajectoire à laquelle vous pourrez être confronté au cours de votre utilisation. Imaginons que vous vouliez effectuer une marche arrière puis un demi-tour par la droite… Pour ce faire vous devrez vous rendre sur les deux manettes situé sur la gauche de son centre de contrôle. La manette de gauche est égale à la chenille gauche et inversement. Donc pour effectuer une marche arrière, vous devrez ramener les deux manettes vers le bas simultanément.

Une fois votre marche arrière effectué, pour faire votre demi-tour vers la droite, vous devrez simplement pousser vers l’avant la manette de gauche pour activer seulement la chenille de gauche et ainsi faire tourner la brouette à chenille.

Mais ce ne sont pas les seuls points positifs à son utilisation puisque vous pourrez aussi profiter d’une pelle de chargement. Elle sera aussi pilotable grâce aux manettes de commande. 

Comme vous vous en doutez sûrement cette machine dispose aussi de son bac de chargement à inclinaison hydraulique. C’est encore un gros point positif pour cet appareil, plus besoin de décharger votre machine avec la force de vos bras. Au lieu de cela, utilisez simplement les manettes de commandes prévues à cet effet.

Un autre point positif pouvant paraître inutile à première vu est son petit marche pied. Cette petite extension est en réalité un gros soulagement pour tous les utilisateurs professionnels. Vous n’aurez à présent plus besoin de marcher derrière votre machine puisque grâce à son marche pied, se sera elle qui vous conduira.

Notre avis

Nous avons décidé de placer cette brouette à chenille en top 1 car comme vous l’avez lu tout au long de ce petit test, celle-ci dispose de capacités et de fonctionnalités très avancées. Celles-ci rendent son utilisation très agréable et font de cette machine un très bon rapport qualité prix. Vous pourrez retrouver ses points positifs ainsi que négatifs si nous en trouvons, dans les prochains paragraphes.

  • Benne avec une capacité de 500 kg, épaisseur de tôle de 2.5mm
  • Moteur essence Loncin 4 temps 9 cv (6,7 kW) EURO V
  • Chenilles en caoutchouc et entraînement à 2 moteurs hydrauliques
  • Système de sécurité: quand on lâche les manettes, la machine s’arrête
  • Dimensions du bac (L x l x h): 950 x 680 x 465 mm

Points positifs 

Benne à basculement hydraulique 

Pelle de chargement hydraulique avec une capacité de 80 kg

Charge maximale 500 kg 

Marche-pied 

Contrôle de la machine aux manettes 

 

Points négatifs 

Benne non interchangeable 

Livré sans huile moteur

 

Pourquoi opter pour une brouette à chenille  ?

Sur le marché de la brouette il existe différent type de support. Certains appareils sont équipés d’une seule roue, d’autres de trois et parfois même de quatre roues. Mais l’on retrouve aussi parfois des modèles équipés de chenilles. Mais alors, pourquoi opter pour ce type de support ? Quelles sont ses avantages par rapport aux roues ? C’est ce que nous allons tenter de voir ensemble dans ce paragraphe. Pour ce faire nous avons regroupé les principaux avantages que peut apporter la brouette à chenille.

 

Idéale sur tout type de terrains ( escarpés, boueux, rocheux… ) 

Sur la plupart des machines haut de gamme disposant de roues, vous pourrez retrouver 3 voir 4 roues motrices. Celles-ci sont la plupart du temps équipées de pneus tout terrain donc idéale pour les terrains irréguliers. Mais les roues ne sont pas aussi efficaces que les chenilles. Contrairement aux roues, les chenilles font preuve d’une surface d’accroche beaucoup plus grande. Celles-ci vous permettront par conséquent, de passer plus facilement sur tout type de terrains irréguliers.

 

Capacité d’escalade très élevée

Cet avantage rejoint le précédent même s’ils sont tous deux bien distincts. C’est un des plus gros points positifs sur ce type de support. Car vous aurez beau avoir quatre roues motrices sur votre machine, il se peut qu’avec des mauvais pneus vous ne puissiez pas monter une pente. Alors que les chenilles sont équipées pour la plupart des modèles de petits crampons qui se planteront dans le sol lors de la montée. Cela vous permettra donc d’avoir une accroche bien plus supérieure. En plus de la qualité de l’accroche, les chenilles ont comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, une surface d’accroche beaucoup plus grande. Ce point vous aidera bien sur aussi à l’utilisation sur des terrains à fort relief.

 

Idéale pour une utilisation en espace restreint ( intérieur )

Le dernier point positif que nous avons trouvé pour les chenilles est leur facilité de déplacement en espaces restreint. Car hormis avec les brouettes mono roue, vous ne retrouverez pas d’autres appareils ayant une aussi bonne maniabilité en espace restreint. Prenons deux exemples différents pour que vous puissiez bien comprendre la situation.  Imaginons que vous êtes équipé d’une brouette trois roues et que vous travaillez dans un tout petit espace en intérieur. Pour effectuer votre demi-tour, vous devrez tourner avec votre appareil. 

Imaginons cette fois-ci que vous êtes équipé d’une brouette à chenille au moteur Honda. Pour effectuer votre demi-tour, vous n’aurez rien de plus simple à faire que d’actionner la chenille droite vers l’avant et la chenille gauche vers l’arrière. Vous effectuerez ainsi un demi-tour sur place. Ce point facilite donc son usage en espace restreint.

 

Comment choisir sa brouette à chenille ? 

Exactement comme lorsque vous choisissez une paire de chaussure, pour choisir votre brouette à chenille vous devez prendre en compte différents critères afin de ne pas vous tromper dans votre acquisition. Certaines personnes s’arrêtent au mode de contrôle et à la taille du bac de chargement pour choisir si oui ou non ce modèle leur conviendra. En réalité il existe plus de critères à prendre en compte. C’est pour cela que nous avons décidé de vous rassembler les 4 critères à prendre en compte avant de faire votre acquisition.

Votre temps d’utilisation

Comme vous avez dû le remarquer en lisant les différents tests figurant sur cette page, la taille des réservoirs peut varier en fonction des modèles. Mais si vous aviez prévu d’utiliser ces appareils sur de longue distance et d’effectuer de long trajet alors, ce critère sera très important. Pour cela, nous vous conseillons de vous rendre directement dans les caractéristiques et de vous renseigner sur la capacité du réservoir.

Les charges à transporter

Le type de charge que vous avez prévu de transporter sur votre machine est peut-être le critère le plus important à prendre en compte. Car comme nous l’avons vu durant nos tests, certaines machines ne disposent pas de bac de chargement interchangeable. Ce qui veut dire que vous devrez donc parfois choisir votre appareil en fonction du type de benne de chargement. Prenons un petit exemple, si vous décidez d’acheter une brouette à chenille pour transporter du sable ou de la terre vous devrez plutôt vous diriger vers un modèle ayant une benne de chargement plutôt profonde. Comme la MW-Tools MRD500H. En revanche si vous désirez transporter simplement des sacs de sable alors vous ne serrez pas obligé de vous diriger vers une benne très profonde, un modèle comme la MW-Tools MRP300 pourra très bien vous convenir. Un deuxième point à prendre en compte sur votre type de chargement est bien-sûr le poids de vos matériaux mais, cela va de soi.

Votre terrain 

Prendre en considération votre type de terrain est tout aussi important. Car bien que les chenilles soit idéales pour tout type de terrains, certains modèles disposent quand même de limite. Prenons par exemple la MW-Tools MRD500H, cette brouette à chenille à une capacité d’escalade allant jusqu’à 25°. Donc si vous aviez prévu d’utiliser cet appareil sur une pente dépassant les 25°, il faudra donc vous tourner vers un appareil ayant une meilleure capacité d’escalade. Bien que le relief soit à prendre en considération ce n’est pas la seule chose à prendre en compte sur votre terrain. Car comme nous l’avons vu durant nos différents tests, certains appareils disposent de chenilles plus ou moins larges et épaisses. Donc si votre terrain est très irrégulier et boueux je vous conseille fortement d’opter pour des chenilles assez larges pour pouvoir supporter toutes les irrégularités de votre terrain.

Votre voisinage 

Le bruit est un des plus gros points faibles avec le moteur thermique. C’est pourquoi si vous êtes très proche de votre voisinage ou si vous avez prévu d’utiliser ses machines dans des zones assez fréquenté, il sera plus raisonnable d’opter pour un appareil ayant un moteur silencieux.

Votre budget ( pour la consommation du moteur )

La plupart des brouettes à chenille ont à peu près la même consommation même si celle-ci, peut varier en fonction des gammes. Donc si vous disposez d’un budget assez serré je vous conseille fortement de vous renseigner sur la consommation en carburant car certains modèles peuvent parfois beaucoup consommer. 

Comment fonctionne la brouette à chenille ?

L’utilisation de la brouette à chenille est relativement similaire à celle de la brouette à roues classiques. Mais si nous avons décidé de vous expliquer cela, c’est parce que sur certains modèles comme nous l’avons vu dans certains tests de ce comparatif, le mode d’utilisation peut parfois changer en fonction des appareils. Donc dans ce court paragraphe, nous avons vu en détail l’utilisation d’une brouette à chenille.

L’allumage :

Comme avez sûrement dû le remarquer au cours de ce comparatif, la plupart des brouettes à chenilles sont montées sur un moteur thermique. Vous ne retrouverez que très rarement une brouette électrique équipée de chenilles. Donc pour ce qui est de l’allumage du moteur thermique, vous devrez premièrement insérer la clé de contact si votre appareil en dispose. Une fois cela fait, vous retrouverez sur la plupart des machines un robinet d’essence au niveau de votre moteur, que vous devrez ouvrir avant chaque utilisation et fermer après chaque utilisation. Une fois cela fait, vous pouvez s’il y en a l’utilité mettre le starter afin de faciliter le démarrage. Et ensuite il ne vous restera plus qu’à démarrer votre moteur grâce au lanceur que vous pourrez lui aussi trouver au niveau du moteur. 

lanceur-de-demarrage-manuel-moteur-brouette-a-chenilles

 

Le pilotage :

Comme nous l’avons vu dans cette introduction, le mode de pilotage peut varier en fonction des modèles. Dans ce petit paragraphe nous vous décrirons comment piloter chaque appareil en fonction de leur disposition de conduite. Commençons premièrement par le type de conduite le plus classique, avec boite de vitesse. Vous pourrez retrouver ce type de conduite sur la plupart des modèles milieu de gamme. Comment celui-ci fonctionne t’il ? Donc une fois votre machine allumée vous devrez tout d’abord embrayer avec le levier rouge que vous pouvez apercevoir sur l’image ci-dessous :

 

embrayage-Brouette-motorisée-MW-Tools-500kg-MRD500H

 

Une fois cela fait, vous n’aurez qu’à sélectionner la vitesse de votre choix avec le levier de vitesse situé la plupart du temps au niveau du moteur. Un petit schéma vous expliquera où se situe chaque rapport pour vous faciliter son utilisation. Une fois votre rapport sélectionné vous n’aurez qu’à accélérer avec le petit levier d’accélération souvent situé sur la poignée droite. Pour effectuer des virages et des demi-tours vous devrez à l’aide des freins manuels bloquer la chenille gauche si vous voulez faire un virage à droite par exemple et inversement.

Vous pourrez aussi retrouver sur les modèles haut de gamme un pilotage à manette. Ce mode de contrôle et beaucoup plus facile et intuitif. Il est souvent utilisé sur les appareils disposant d’une pelle de chargement ainsi que d’un bac de chargement hydraulique. Sur ce type de brouette à chenille, vous n’aurez qu’à diriger les commandes du haut vers le bas en fonction de la direction vers laquelle vous souhaitez vous rendre.  

 

menettes-de-controle-brouette-a-chenilles-motorisée-rouge

 

Imaginons par exemple que vous vouliez faire une marche arrière. Pour cela vous n’aurez qu’à pousser vers le bas les deux manettes servant à actionner les chenilles. Pour effectuer un demi-tour par la droite, vous n’aurez qu’à pousser vers le haut la manette de contrôle servant à actionner la chenille gauche.

 

Le freinage :

Le freinage est le même sur la plupart des modèles. Vous disposerez la plupart du temps d’un frein d’urgence et d’un frein manuel. Le frein d’urgence s’activera dès que vous arrêterez d’accélérer. 

 

Le basculement du bac de chargement :

Pour les brouettes à chenilles disposant du bac de chargement à basculement hydraulique vous pourrez retrouver un petit levier sur le côté de l’appareil sur lequel vous n’aurez qu’à exercer une pression pour que votre bac de chargement bascule. Sur les modèles plus haut de gamme, ce petit levier se retrouvera directement sur votre centre de contrôle et fera partie d’une de vos manettes.